3-Les humoristes

humoristes-2.jpg

Un humoriste est un dessinateur, écrivain, ou acteur spécialisé dans l’humour et le comique. Un acteur utilisera les sketchs et les imitations, un dessinateur les caricatures, et un écrivain les pamphlets (texte à la fois court et virulent qui remet en cause l’ordre établi) et les satires (critique moqueuse de son sujet).

 

Il existe plusieurs festivals d’humoristes : Juste pour rire, Edinburgh Fringe, Melbourne Comedy Festival, le Festival du rire…

 

 

Nous avons interviewé Willy Rovelli, un auteur, comédien, chroniqueur, et humoriste, et nous avons assisté à une de ses chroniques sur Europe 1 :

nous-europe-1.jpgwilly-europe-1.jpg

 

 

 

 

 

 

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Je crois que c'est le métier qui m'a choisi...

Qu’est-ce qui vous plait dans ce métier, qu’est ce qui ne vous plait pas ?

C'est ma passion, donc ce n'est pas comme si je travaillais vraiment. Et puis l'incertitude, le "je ne sais pas de quoi sera fait demain", ça peut être angoissant parfois.

Existe-t-il un cursus défini ? Si oui lequel, et quel est votre parcours ?

Non, non, pas de cursus défini. Chaque carrière est unique, chacun la gère comme il veut, et peut. Moi je viens de la radio, j'en fais depuis le bac.

De quelles personnes est-il primordial de s’entourer dans ce métier ?

Les rencontres sont primordiales, parfois ce peut être quelqu'un avec qui vous allez travailler, ou alors ce peut être juste une personne qui va vous donner un conseil. Après moi je pense qu'écouter les autres c'est bien, mais il faut surtout savoir s'écouter soi-même. Si on croit en soi, il faut foncer. Et s'en foutre de ce que pense les autres...

Quelles sont les difficultés rencontrées lors de l’élaboration d’un spectacle ?

Il y en a beaucoup. La phase d'écriture est toujours angoissante. La page blanche. Les idées nouvelles qui ne viennent pas. Et puis les questions "est-ce que tout cela trouvera un échos face au public ?"

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

La vie quotidienne, et l'actu. Je fais peu de politique et quasiment pas de sujets sur le sport.

Qu’est-ce qui vous fait penser que le sketch va faire rire ? 

Tant qu'on ne l'a pas joué, on est dans l'inconnu total. On ne peut jamais être sur que tel ou tel gag marchera. Parfois une simple tournure de phrase, un simple mot mal placé, une intonation de voix qui n'est pas la bonne et c'est mort !!!

Savez-vous précisément à quels moments il y aura des rires ?

A force de jouer mes sketchs je commence à le savoir, mais j'ai tous les soirs des surprises. Des bonnes comme des mauvaises...

Le spectacle est-il le même à chaque représentation ?

Non. Le public n'est pas le même. Et puis je ne suis pas un robot. Je pense que certains soirs mes humeurs entrent en compte.

Quel est le public ciblé ? Quel est le public dans vos salles ?

J'ai de tout. C'est la France qui vient me voir. Des jeunes, des vieux, des noirs, des blancs, des homos, des hétéros, parfois même des vieux noirs homos c'est dire !

Ce métier laisse t-il assez de temps pour la vie privée ?

Je suis privé de vie pour le moment...

Quelles sont les difficultés rencontrées dans ce milieu ?

C'est parfois dur de vivre uniquement dans le désir des gens. Mais quand on fait ce métier on accepte les règles du jeu...

Qu’est-ce que ce métier t’apporte ?

La liberté.

willy.jpg

Suite =>

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Nous vous souhaitons la bienvenue sur ce site, et une excellente visite ! Sourire

×